Un jour, un village

Votre TV Locale en Hautes-Pyrénées

UN JOUR, UN VILLAGE

Un village, un bourg… en HautesPyrénées. Découverte en milieu rural. Montagnes, bourgades à découvrir au travers de reportages, photos, visites, histoire de conteurs, récits d’habitants… L’idée est de vous donner envie de déambuler dans ces villages, pas ou peu connus. Laissez vous entraîner dans des lieux dont on ne parle pas… Bienvenue dans les HautesPyrénées.

Le département (maintenant HautesPyrénées) a été créé à la Révolution française, le en application de la loi du , à partir d’une partie de la province de Gascogne, la Bigorre et le Pays des Quatre-Vallées (Aure, Barousse, Nestes et le Magnoac).

Bertrand Barère, vicquois s’est particulièrement battu en ce sens : « Si ce pays, la Bigorre, est trop petit pour former un département, il convient de l’agrandir. Mais il serait très inique de n’en faire que des districts dépendant d’une ville étrangère ; ce serait un meurtre politique que de faire de Tarbes le misérable chef-lieu d’un district. » Il est alors baptisé « Hautes-Pyrénées ». 

Nous retrouvons, dans la salle de bibliothèque de la Mairie, Patrick BORNUAT, Maire de Montgaillard, qui nous explique la fonction de Maire, sa fin de mandat avec le coronavirus et le confinement… 

MONTGAILLARD

La Vallée de Campan

Montgaillard est un village en milieu rural  situé entre Tarbes, Bagnères de Bigorre et Lourdes. 850 habitants. entre 419 et 602 mètres d’altitude. Les terres de la commune sont arrosées par l’Arrêt-Darré, affluent de l’Arros et par la Gailleste, affluent gauche de l’Adour, qui conflue sur le village.
Le canal d’Alaric traverse le village du Sud au Nord en partie Est.

Montgaillard tire son nom du monticule situé à l’ouest du bourg.  l’opidum d’« eras Puyolas » édifié par les Romains.

Étymologie : du gascon mont (= mont) et galhard (= fort, solide, vaillant). Nom occitan : Montgalhard.

GEU

Les Vallées des Gaves et de Lourdes

Geu est un village des HautesPyrénées. Le Gave de Pau traverse la commune du sud au nord et son affluent le ruisseau de Riou Gros d’est en ouest. Il est divisé en deux : au nord les plaines et bas plateaux, doux et peu ventés, au sud les montagnes, rigoureuses et longtemps enneigées (à l’exception des basses vallées)

Hypothèses quant à la signification et naissance de son nom : Dauzat et Rostaing (DENLF) : Obscur. – Abbé Nègre (TGF 23272) : peut-être du gascon gèu (= hièble), mais Simin Palay indique aussi deux autres sens : gelée et gui. Il est peu vraisemblable qu’un village s’appelle “le gui”, plante parasite qui se présente en touffes sporadiques sur des arbres vieux. 

La gelée/le gel est également peu vraisemblable : il faudrait supposer que ce village est plus exposé au gel que tous ses voisins. Etymologie :  Peut-être du gascon ièu (= hièble). Du latin ebulum.